Rechercher

L'alimentation végétale chez l'enfant et la future maman.

Dernière mise à jour : 3 mars

En 2020, l’alimentation végétale, en France, concerne 2% de la population (soit environ 1,3 million de personnes). S’il s’agit d’une goutte d’eau dans l’océan, le marché des produits végétariens et vegans enregistre une hausse de 17% annuellement (source institut d’études Xerfi). Malgré une prise de conscience de la souffrance animale, le régime végétal souffre encore d’une forte barrière culturelle. ”Tu ne manques pas de protéines ?”, “ T’en as pas marre de manger de la salade et des carottes ?” sont des remarques fréquemment adressées aux végétaliens. Les commentaires s’intensifient dès lors où l’on ajoute un bébé à l’équation. Pour répondre aux questions classiques que vous vous posez sur la nutrition végétale, j’ai choisi de faire appel à une professionnelle diplômée. Laetitia est diététicienne, végétalienne convaincue et maman d’une petite fille de 3 ans. Bonne lecture !




Bonjour Laetitia, peux-tu nous présenter ton parcours ? Je m'appelle Laetitia et je suis diététicienne, mon rôle est d'accompagner les patients à reconnaître leurs sensations alimentaires, à varier leur alimentation et veiller à ce que les besoins nutritionnels soient comblés.

Je suis moi même végétalienne depuis quelques années. La consommation de produits d'origine animale est excessive en France, l'apport en fibres est souvent bas et la consommation de produits alimentaires bruts n'est plus une habitude. Même si mon rôle de diététicienne n'est pas d'imposer aux patients un type d'alimentation ou des choix alimentaires, je leur explique tout de même les bénéfices d'une alimentation principalement végétale et les pousse à s'ouvrir à de nouvelles recettes, de nouvelles saveurs.

Mon conjoint et moi ne souhaitions pas donner du lait artificiel d'origine animale à notre fille, notamment car il contient une dose importante de lactose qui se digère difficilement pour bébé. Bien sûr n'oublions pas l'éthique aussi. S'en est suivi une diversification végétale (à la maison, en collectivité cela a été refusé...). Là encore je n' imposerai pas à ma fille ses choix alimentaires plus tard. Je l'informerai le mieux que je peux sur la provenance de ses aliments et la qualité. A elle plus tard de faire ses choix.

Aujourd'hui tout se passe très bien pour elle, elle goûte quasiment de tout et "pète la forme".

Peut-on choisir une alimentation végétale pour le jeune enfant (0-3 ans) ? Dans beaucoup de pays l'alimentation exclusivement végétale se fait à partir de la naissance et ce jusqu'à la mort. Comme pour tout enfant il faut veiller à l'équilibre et supplémenter notamment en vitamine D (omnivore également), en vitamine B12 (seule vitamine difficilement trouvable dans l'alimentation végétale) et peut être en iode en fonction des apports alimentaires.

Quelle est ta vision d'un repas équilibré ?

Je ne cherche pas à équilibrer sur un repas, plutôt sur la journée voir sur plusieurs jours. Privilégiez les aliments bruts, les repas maison et le plaisir surtout. Faire découvrir de nouveaux fruits et légumes, des légumineuses, des féculents complets, des oléagineux (sous forme de purée c'est top). Je donne tous les 2 jours un demi comprimé de vitamine B12/D. Si votre enfant est nourri exclusivement au lait infantile végétal pas besoin de le supplémenter.

N'ayez pas peur du manque de protéines, il y en a quasiment partout.

Pourquoi opter pour une alimentation végétarienne/végétalienne ? A cette question je ne dirai pas qu'il faille privilégier une alimentation plutôt qu'une autre. N'abusez pas des protéines animales, pour la santé de votre petit bout, pour l'éthique également évidement. En tout cas n'ayez pas peur de diversifier l'alimentation de votre tout petit avec des aliments uniquement d'origine végétale, et de vous faire accompagner peut être par un(e) diététicien(ne). Le transit de votre enfant sera régulier.

Pendant la grossesse/allaitement, peut-on suivre un régime végétal sans risques ?

A tous stades de vie vous pouvez manger végétalien sans soucis. Des multivitamines existent en version végétale (solgar pré natal par exemple) afin de combler d'éventuelles carences qui peuvent être présentes peu importe le type de régime alimentaire.

Quels sont tes conseils pour éviter les carences chez l'enfant et la femme enceinte/allaitante ?

Pour éviter les carences variez au maximum les familles d'aliments et les aliments au sein de chaque famille (fruits et légumes, produits céréaliers et légumineuses, oléagineux et matières grasses, les préparations végétales types lait ou yaourt souvent enrichies en vit D et en calcium, B12 et l'eau).

Que penser du soja ? Peut-on en donner à un jeune enfant ou faut-il l’éviter par principe de précaution ?

On sait maintenant que les allergènes doivent être introduit assez tôt pour limiter l'intolérance. Là encore en fonction des pays et des études le soja a bonne ou mauvaise presse. Testez, voyez si cela vous convient et convient à votre enfant.

Quels sont les points de vigilances pour bien choisir un lait infantile végétal ?

La meilleure nutrition pour bébé reste le lait maternel notamment pour les anticorps. Néanmoins les laits infantiles végétaux ont une composition se rapprochant très fortement des besoins de bébé en fonction de son âge. C'est une alternative fiable. Vérifier que le lait est enrichi en DHA (obligatoire normalement). Vérifier également que la vitamine D soit de source végétale. Le petit plus serait de prendre un lait infantile bio pour s'assurer de la qualité de la composition et éviter des additifs dont on ne connait pas encore la nocivité.

0 vue0 commentaire